Histoire

La très riche histoire de la Faculté de Linguistique appliquée commence dans les années 1950. Pendant les 60 ans qui se sont écoulés depuis son établissement, le nom et la structure de la Faculté ont subi plusieurs transformations.

Les unités de l'Université de Varsovie consacrées aux études des philologies slaves orientales ont été créées dans les années 1950 : La philologie russe en 1950, la philologie ukrainienne en 1953 et la philologie biélorusse en 1956.

En 1972 a été ouvert l’Institut de Linguistique appliquée, la première unité universitaire non seulement en Pologne, mais en Europe, à entreprendre des recherches dans le domaine de la linguistique appliquée au sens large, surtout de la didactique des langues et de la translatologie.

Conformément à un arrêté du Ministre de la Science, de l'Éducation supérieure et de la Technique de l'époque a été créée une nouvelle unité de l'Université de Varsovie, appelée la Faculté d'Études russes et slaves, qui comprenait : l’Institut d'Études russes, l’Institut de Philologie slave, l’Institut de Linguistique appliquée, et plus tard la Chaire d'Études hongroises, la Philologie biélorusse et la Chaire de Philologie ukrainienne. Pour souligner la structure spécifique de l’organisation, en 1980 l’unité a assumé le nom de la Faculté d'Études russes, slaves et de Linguistique appliquée. Le changement structurel suivant a eu lieu en 1981 et il était reflété par une appellation nouvelle, La Faculté d'Études russes et de Linguistique appliquée. Celui-ci comprenait : l’Institut d'Études russes, l’Institut de Linguistique appliquée, la Chaire de Philologie biélorusse et la Chaire de Philologie ukrainienne. En 1996 le nom a été changé de nouveau, cette fois en Faculté de Linguistique appliquée et de Philologies slaves orientales. Au cours des 10 dernières années à la Faculté ont été ajoutées les unités suivantes : en 2000 la Chaire des Langues spécialisées, en 2001 la Chaire d'Études interculturelles de l’Europe centrale et orientale, en 2002 la Chaire de la Théorie et de l’Acquisition des Langues. Un développement dynamique de la Faculté a entraîné, de nouveau, un changement de son nom pour la Faculté de Linguistique appliquée.

Mais la richesse et la complexité de l’histoire de la Faculté ne sont pas dues seulement aux changements de sa structure et de son nom. C’étaient d’excellents représentants du monde de la science, des professeurs reconnus et estimés en Pologne et dans le monde entier, qui ont donné un caractère exceptionnel à la Faculté et qui continuent d’inspirer ses membres même aujourd’hui. Les unités les plus anciennes de la Faculté doivent le début de leur développement surtout à un groupe des professeurs d’avant-guerre : à la première Directrice de la Faculté, la Pr. Antonina Obrebska-Jablonska, diplômée de l’Université de Varsovie et de l’Université Jagellonne, à ses deux professeurs extérieurs – le Pr. Wiktor Jakubowski – venu de Cracovie et diplômé de l’Université Jagellonne, et le Pr. Marian Jakobiec de Wroclaw, diplômé de l’Université Jean Casimir de Lvov et professeur à l’Université de Wroclaw, ainsi qu’au Pr. Anatol Mirowicz, venu à Varsovie en 1952, diplômé de l’Université Stefan Batory à Vilnius. L’atmosphère scientifique de l’époque a été assurée par d’autres professeurs remarquables : l’historien Wladyslaw Tomkiewicz, le logicien Tadeusz Kotarbinski, les linguistes Witold Doroszewski et Stanislaw Skorupka, les historiens de la littérature mondiale et polonaise Zofia Szmydtowa, Janina Kulczycka-Saloni, Zdzislaw Libera et Maria Renata Mayenowa, chargée de cours de poétique descriptive, qui, lors de leurs cours magistraux, ont instillé dans leurs étudiants la valeur de la vérité et de l’indépendance de la pensée. Cette atmosphère favorable pour le développement scientifique a été ressentie aussi par les étudiants de première année de philologie ukrainienne qui a été établie en 1953 grâce à l’arrivée de Cracovie du Pr. Przemyslaw Zwolinski, diplômé de l’université Jean Casimir de Lvov, ainsi que de philologie biélorusse, créée en 1956 par la Pr. Antonina Obrebska-Jablonska. Le développement scientifique ultérieur de l’Institut d'Études russes était influencé par ses premiers diplômés, les chercheurs connus dans le monde entier : le Pr. Antoni Semczuk (Dr honoris causa de l’Université Lomonossov de Moscou, directeur et doyen de l’Institut d'Études russes pendant des années), le Pr. René Sliwowski ou le Pr. Tadeusz Szyszko. Dans leurs analyses des relations entre la culture russe et polonaise ainsi que dans leurs interprétations innovatrices et originales des œuvres de grands écrivains russes, ils ont contribué à la formation de deux directions dans les études contemporaines des lettres russes. D’autre part, les spécialistes de la linguistique russe ont publié des travaux généralement appréciés, consacrés à la langue et à la culture du langage russe, et dans les dernières années à la terminologie des langues spécialisées, à la problématique ethnologique et aux études culturelles.

L’Institut de Linguistique appliquée est né à une époque différente et se développait dans un monde dominé par des débats sur les fonctions du langage et sur la recherche de nouvelles solutions dans la communication interculturelle. Le domaine et les formes organisationnelles de l'Institut ont été établis par le Pr. Franciszek Grucza, diplômé de l’Université Adam Mickiewicz à Poznan et de l’Université de Leipzig, membre de plein droit de l’Académie Polonaise de la Science (PAN), Dr honoris causa de l’Université d’Essen. C’est justement le Pr. Franciszek Grucza qui a établi en 1972 l’Institut de Linguistique appliquée dont il a été le Directeur pendant les 25 ans suivants. C’est à la base des programmes académiques de l’enseignement mis en place dans les années 70 par le professeur dans le cadre de la linguistique appliquée, que dans les années 90 d’autres départements de linguistique appliquée ont été créés sur plusieurs universités polonaises.

En 2000, à l’initiative du Pr. Jerzy Lukszyn et à la base de la conception des recherches linguistiques sur les langues spécialisées dont il était l’auteur, dans le cadre de la Faculté a été établie la Chaire des Langues spécialisées. Sa création constituait un événement scientifique important aux implications sociales claires. En tant que première unité académique de ce type dans le pays, la Chaire a entrepris la tâche compliquée et très actuelle de la formation des spécialistes dans le domaine de la théorie et de la pratique interlinguale et interculturelle de la communication professionnelle.

Un an plus tard a été créée la Chaire d'Études interculturelles de l’Europe centrale et orientale. Sa fondation résultait du besoin d’examiner, dans les études scientifiques et dans l’enseignement universitaire, la région où se manifeste la communauté et la pluralité de l’Europe, où l’Est se mêle à l’Ouest, où la chrétienté occidentale, sous forme de catholicisme et de protestantisme, coexiste avec la chrétienté orientale. La conception scientifique de la Chaire était fondée sur une définition plus large de l’Europe centrale et orientale que celle donnée habituellement au terme. Les créateurs ont décidé de prendre en considération tout le territoire entre l’Allemagne, l’Autriche et la Russie.

En 2002 le Pr. Franciszek Grucza a fondé la Chaire de la Théorie de l’Acquisition des Langues, dont il était le directeur jusqu’à 2008. L’objectif de la Chaire est la production d’une théorie anthropocentrique des langues et des cultures humaines et d’une théorie de la science, de l’acquisition des langues et de la didactique des langues.

En 2010, à l’initiative des professeurs de la Chaire des Langues spécialisées et de la Chaire de l’Acquisition des Langues, a été créée, sur les fondements de ces dernières, une nouvelle unité – L'Institut de Culturologie et de Linguistique anthropocentriques. Son objectif est la continuation des études scientifiques concernant la théorie de la langue, la linguistique des langues spécialisées, la terminologie, la lexicographie, la didactique des langues, la translatologie, ainsi que l’ élargissement des études sur les sciences interculturelles et appliquées.

Dans quelques années (en 2013) la Faculté, ainsi que toutes ses unités scientifiques et didactiques, changera de localisation pour un établissement nouveau et moderne de l’Université de Varsovie qui sera situé rue Dobra 53.